Gouvernance participative

 

Chèque Déjeuner, filiale emblématique et maison mère du groupe Up, est une coopérative dont les salariés sont sociétaires. Elle s’appuie sur un système de gouvernance démocratique composé de salariés-sociétaires, du conseil d’administration et du comité exécutif. Aujourd’hui, le groupe Up souhaite étendre ce modèle coopératif à l’ensemble du groupe en y associant le plus grand nombre de collaborateurs. 

Salariés et Sociétaires : élargir l’actionnariat à l’ensemble des salariés des filiales du groupe Up est le projet 2018 du groupe Up. Selon le principe « une personne, une voix », les salariés ont un pouvoir décisionnaire et participent aux assemblées générales annuelles, où sont votées les orientations stratégiques du groupe. Les salariés sont également associés au capital de leur filiale. 

Conseil d’administration : élus par l’ensemble des salariés-sociétaires, les neuf à quinze membres du conseil d’administration viennent de la coopérative de la filiale à laquelle ils appartiennent et sont issus de différents services (juridique, RH, commercial, production, informatique…). Ils ont pour objectif de déterminer et proposer les orientations stratégiques de leur filiale. Dans un système de gouvernance participative, le président du groupe Up est élu tous les 4 ans par l’ensemble des administrateurs. 

Comité exécutif : son rôle est d’assister la Présidente Directrice Générale, Catherine Coupet. Une fois par mois, le comité exécutif se réunit  afin d’aborder les sujets liés à la gestion de chaque filiale en terme d’investissement, mesurer les performances et les résultats du groupe et définir les stratégies du groupe en défendant les intérêts de chacun. Ce modèle de gouvernance démocratique offre à chaque collaborateur la possibilité de s’exprimer et d’être un acteur de la réussite collective. Ce modèle garanti également la pérennité des emplois, des ressources, des richesses et donc de l’entreprise.